FR EN DE

Historique

On trouve la trace d‘un opidum à « Monte Aurea » dès le XI siècle. La seigneurie de Monthoiron prend une dimension régionale importante lorsque les Turpin de Crissé s’y installent.

Turpin - La Tour de l'Architecte

Les Turpin de Crissé et Léonard de Vinci:

Avec le relevé d’un graffiti ancien par l’historien Nicolas Faucherre dans la Tour-Forteresse, il nous est possible de dater la fin de la construction et par conséquence le début des travaux par la famille Turpin de Crissé. Cette époque correspond précisément à la présence de Léonard de Vinci en France (cliquer ici pour plus de détail).

Louis Nicolas de Pérusse des Cars :

Le Château de Monthoiron appartiendra juste avant la Révolution française à Pérusse des Cars, connu pour avoir fait venir des allemands, puis des acadiens pour cultiver ses terres de Monthoiron, il mourra en exil en Allemagne. A cette époque, la Tour-Forteresse est déjà ruinée.

L’histoire récente :

Monthoiron passe ensuite de mains en mains. Au milieu du XIXème siècle, le logis seigneurial sera détruit pour être rénové en une maison bourgeoise comme le sont la plupart des logis à l’époque. Le Château deviendra un hôtel, avant de devenir une simple maison à vivre. La Tour-Forteresse, elle, s’est endormie depuis plus de cinq siècles.