FR EN DE

Léonard, Sa vie

Après son enfance à Vinci, Léonard est élève auprès du célèbre peintre et sculpteur florentin Andrea del Verrocchio. Ses premiers travaux importants sont réalisés au service du duc Ludovic Sforza à Milan. Il œuvre ensuite à Rome, Bologne et Venise et passe les dernières années de sa vie en France, à l’invitation du roi François Ier via Charles d’Amboise.

C’est d’abord comme peintre que Léonard de Vinci est reconnu. Deux de ses œuvres, La Joconde et La Cène, sont des peintures très célèbres, souvent copiées et parodiées, et son dessin de l’Homme de Vitruve est également repris dans de nombreux travaux dérivés. Seules une quinzaine d’œuvres sont parvenues jusqu’à nous ; ce petit nombre est dû à ses expérimentations constantes et parfois désastreuses de nouvelles techniques. Néanmoins, ces quelques œuvres, jointes à ses carnets (les codex), qui contiennent des dessins, des diagrammes scientifiques et des réflexions sur la nature de la peinture, sont un legs aux générations suivantes d’artistes seulement égalé par Michel-Ange.

Comme ingénieur, Léonard développe des idées très en avance sur son temps, depuis l’hélicoptère, le char de combat, le sous-marin jusqu’à l’automobile. Très peu de ses projets sont construits, ou même seulement réalisables de son vivant. En tant que scientifique, Léonard de Vinci a beaucoup fait progresser la connaissance dans les domaines de l’anatomie, du génie civil, de l’optique et de l’hydrodynamique.

C’est ici que s’arrête généralement le résumé de la vie de Léonard de Vinci. Cependant une facette importante du génie de Léonard manque dans ce résumé. Cliquez ici pour savoir laquelle.